AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Joker - Saltimbanque

Aller en bas 
AuteurMessage
The Joker
Saltimbanque
avatar

Nombre de messages : 612
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: The Joker - Saltimbanque   Ven 25 Nov à 14:18

Nom : The Joker

Age apparent : Vingt-et-un ans

Sexe: Masculin

Classe : Saltimbanque

Metier : Trapéziste, jongleur

Relation avec The Jester : Amant

Histoire : Cet homme étrange, plus loin, que vous apercevez, tout en haut d’un trapèze, se nomme The Joker. Son allure colorée vous fait sourire, ses numéros vous émerveillent, il fait montre d’une surprenante agilité en haut de ce petit trapèze. Vous retenez parfois votre souffle, quand vous le voyez si haut, si près de tomber, mais pourtant, vous apprendrez bien vite que The Joker ne chute jamais, en toute circonstance.

Le Joker vous amuse aussi par ses pitreries, si vous saviez à quel point il savoure votre sourire, mais vous l’apprendrez bien vite par vous-même, quand le moment sera venu pour lui de vous le faire regretter.

Souvent, Le Joker se retire en silence dans les sous-sols, il traverse les couloirs où flotte l’odeur pesante mais plaisante de la torture. Il s’invite parfois dans le démembrement enjoué et jovial d’un visiteur trop intrépide, trop désobéissant. Il se fait un plaisir de couper lentement, avec patience, un bras, une jambe, un pied. Parfois, quand l’envie lui en prend, il redessine sur un visage contracté qui ne sait pas ce qu’il lui arrive, le contour des yeux, d’un trait blanc, la courbe d’une bouche qu’il transforme en sourire, d’un pinceau rouge, pour mettre un peu de gaieté et de joie dans le dépeçage organisé d’un de ces hommes. De temps à autres, il le fait seul, s’enferme tranquillement dans une des salles, les petits grelots de son chapeau teintant discrètement, charmante musique intime. Il voue une étonnante fascination pour les yeux et en réalité, il les collectionne, même.

Tout est permis pour s’amuser, ici, mais pourtant, lui, le Joker, le Fou, le Bouffon ne le fait jamais…

Caractère : Amant et Fou, il est les deux à la fois. Le Joker s’est fait roi de l’ambivalence. Maître de l’insouciance, de la liberté, il stimule les potentiels et découvre les opportunités. Mais irrationnel, déraisonné, il est la folie par excellence. Tout comme la carte éponyme, il est le catalyseur des mauvais choix, de l’instabilité, de la différence. Il doit amuser, et il le fait bien, mais il est loin d’être ce personnage haut en couleur, rouge, or et orange, comme ses vêtements. The Joker reste noir, noir de sa personnalité, noir de ses idées, noir de sa démence et de ses peurs. Mais il est aussi un peu rouge, rouge de son amour – seule chose étonnamment véritable – pour Jester. C’est d’ailleurs ce dernier qui représente sa plus grande crainte, celle qu’il lui échappe, qu’il retrouve une partie de sa mémoire, qu’il lui a enlevée. Il est sa seule et désirée possession, il se moque bien des autres saltimbanques dans le fond, même s’ils font partie intégrante de son paysage.

Il amuse, il effraie, il n’est qu’invraisemblance. Il veut illustrer l’absence de réalité. Par ses mots, il sait promettre l’ascension vers la liberté, comme il insuffle la folie.

Il ne s’attache jamais aux Visiteurs, il s’arrange plutôt pour que ceux-ci n’aient jamais aucun contact avec Jester. Que l’un d’entre eux tentent de s’en approcher, et la colère monstrueuse, implacable, sans limite du Joker s’abat sur lui et il lui réserve alors, avec ses petits camarades de jeu une séance toute spéciale, où en maître du jeu, il lui arrache, une à une, chaque parcelle de peau.

Joker a fini de rêver il y a bien longtemps, il ne croit plus en rien, il ne veut croire en rien. Isolé, solitaire, il est le symbole de la Différence, de l’Originalité, il erre parfois dans les allées de Heaven Circus, rien ne l’atteint, nul ne le sait en proie à ses crises quotidiennes, où, tiraillé par ce qu’il est et ce qu’il n’est pas, il s’interroge, encore et encore.

Le Joker est obsessionnel et dangereux, mais il peut arriver que dans un élan de sympathique que lui confère son second rôle, sa seconde personnalité, il lui prenne l’envie d’aider quelqu’un d’insignifiant d’habitude pour lui.

Être de paradoxe, il fait montre d’une tendresse calme et patiente à l’égard de Jester, et au fond de lui, il à l’impression de le trahir, de le priver de quelque chose, de constituer sa déchéance, de cristalliser le monstre qui en a fait ce qu’il est.

En creusant dans son âme, en en chassant les ombres et les tempêtes, il découvre la vacuité inquiétante, oppressante, nébuleuse de son esprit. Il continue à s’accrocher à sa relation avec Jester, pour ne pas basculer définitivement du côté d’un de ses rôles, et devenir un fou et non plus le Fou. Il voudrait juste faire sourire Jester mais son incapacité finira par le tuer.

Description Physique : Joker est de taille moyenne, à l’allure maigre et filiforme. Ses cheveux blonds, teinté d'une touche de rousseur, sont indisciplinés, et quand il lui arrive de retirer sa coiffe à grelot, il lui tombe sur les épaules, et certaines mèches coulent dans son dos. Sa peau est assez pâle, mais elle ne choque pas la vue, mêlée aux couleurs lumineuses de son vêtement. Sa rousseur s’accommode à des grands yeux bleus, mais en réalité, il dissimule ces billes céruléennes derrière des lentilles rouges, bordés de longs cils, qui dispensent sur sa joue ronde une ombre volatile. Son nez est droit, au-dessus d’une bouche charnue, d’un rose clair et lorsqu’il sourit, ses lèvres pleines découvrent des dents blanches. Un petit grain de beauté orne sa lèvre inférieure, et ses paupières sont fardées d’un noir léger et doux.

Ses doigts sont longs, et ses gestes gracieux, il se déplace avec lenteur, et dispense une aura particulière, un mélange de grâce et de douceur. Il s’amuse à faire de son apparence une antinomie de son caractère, plus sombre, plus tortueux.

Ses traits peuvent se durcir, sans prévenir, et ses yeux, l’instant d’avant charmants, deviennent des tourbillons de haine, qui entraînent dans leur course tout ce qui se trouve sur son champ de vision, et qu’il détruira sans remord.

Il est malgré tout assez rare de percer ses sentiments, car il montre peu ce qu’il pense. Mais les plus avisés et les plus perspicaces discerneront parfois une once de tristesse.

Sa voix est grave et chaude ou froide selon les circonstances, mais il parle peu, de tout façon.

Tenue Vestimentaire : Comme le Fou, Joker porte un chapeau à trois grelots, qui teintent de manière claire à chacun de ses pas, qu’ils rythment ainsi. Ses vêtements sont colorés, de rouge, de blanc, de jaune, d’orange. Il s’affuble rarement de couleur d’ombre. Son chapeau est à carreaux rouges et blancs et les trois branches tombent, lasses, de part et d’autre de sa tête. La fraise qu’il arbore autour du cou est blanche et fine, décorée de petites dentelles précieuses.

Aptitudes, capacités, talents : En tant que trapéziste, il possède une agilité particulière, il est très souple. Il jongle également très bien, mais ce n’est pas sa spécialité. Il a le don d’effacer les souvenirs des personnes.

Possessions : Joker possède quelques ensembles de jongleries, mais il y attache assez pe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~lakesis
 
The Joker - Saltimbanque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'As El Joker
» [Débat] Link Joker : L'anti-jeu de l'extrême ?
» [Link Joker] Deletor
» Le Joker
» 2010-11: 1ère journée [09/10/10 > 29/10/10]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Circus :: Avant de jouer :: Personnages-
Sauter vers: