AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aleksei - Freak

Aller en bas 
AuteurMessage
Aleksei
Freak
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Aleksei - Freak   Lun 21 Aoû à 16:40

Nom : Wasilei
Prénom : Aleksei
Surnom : Aliosha
Age apparent : 22 ans
Sexe : Masculin
Classe : Freak
Métier : Mime / Ventriloque
Relation avec The Jester et Jet Theers : Il était pion dans le lycée où allait Jet Theers. Quant à the Jester, il n’a que peu de contact avec lui.

Histoire :
Aleksei est russe, fils d’un médecin et d’une dentiste, à Moscou. Il vécut un temps sous le régime communiste, jusqu’à la chute du gouvernement de Gorbatchev, en 1991. Né dans une famille aisée, il ne connut pas réellement les privations et les contraintes de la politique communiste de l’ex URSS. Il suivit une scolarité sans écueil, et à dix huit ans, il rentra à l’université d’état Lomonossov, à Moscou, afin d’y étudier la science politique.
Au bout de la troisième année, il choisit d’aller perfectionner son anglais et il prit part à un programme d’échange, qui l’envoya tout droit à Londres, à la LSE.
Aleksei s’adapta vite à la vie anglaise, et ne tarda pas à mêler à ses études, les fêtes et les sorties avec ses nouveaux amis.
Pour arrondir ses fins de mois, qui devenaient parfois difficiles malgré l’argent envoyé par ses parents – qui passait dans un tas de choses futiles – Aleksei choisit un petit job pas trop difficile, et qui lui laissait un peu de champ libre. Il se retrouva à faire le pion dans un lycée, et il parvint à s’y adapter, sans problème. Il ne faisait pas réellement attention aux gamins qu’il voyait défiler devant lui, mais pourtant, au fil du temps, l’un d’entre eux attira son attention. Toujours seul, l’air monotone… D’après ce qu’il savait, ce gosse s’appelait Jet Theers, et il avait une sale crise d’adolescence. Mais Aleksei n’étant pas homme à prendre en pitié les gens, il se contenta de parfois lui dire bonjour et de tenter de discuter avec lui, histoire de, et toujours sans succès. Trois mois après son arrivée au lycée, Jet disparut, et Aleksei l’oublia peu à peu.
Puis un jour, alors qu’il était resté plus tard pour ranger le bazar qu’avaient mis plusieurs élèves dans le gymnase, ce fut le trou noir, et il se réveilla dans un bien étrange endroit.
Pas franchement déluré, Aleksei trouvait la plaisanterie de mauvais goût, mais il fut bien vite contraint à accepter la réalité. Seulement trois heures après son arrivée, il passa directement dans les mains de charmants Saltimbanques, qui se chargèrent de lui remettre les idées en place. Il ne fallut qu’une seule séance de torture pour faire péter les plombs à Aleksei, qui échoua au rang de Freak, bon gré, mal gré. Plutôt bon gré, en fait. Aussi stupide et irraisonné que cela paraisse, Aleksei y trouve son plaisir, malsain, sans doute, mais plaisir quand même. Son caractère n’a pas vraiment changé, il a juste un grain en plus, désormais.

Caractère : Les origines russes d’Aleskei jouent en grande partie dans son caractère dur et implacable. Aussi sympathique qu’un officier de la Stasi ou de la Gestapo, et aux méthodes pas tellement différentes, il impressionne et déstabilise. Souriant environ tous les trente-six du mois, Aleksei n’est pas d’un naturel très joyeux et amical, et malgré son statut de Freak, il aime bien être solitaire. Il ne déprécie pas la compagnie – notamment celles des invités – mais il a vite besoin de se retrouver seul.
Il n’est pas cruel, juste sadique, et son jeu favori est de laisser croire à sa victime qu’elle a une chance, alors qu’en réalité, il n’y a qu’une échappatoire pour elle et irrémédiablement, la même. Il lui permet de s’échapper, à la manière d’un chat, pour mieux la conduire dans son piège. Parfois, il est trop fatigué pour en faire ce qu’il veut et il leur permet de repartir. Pas souvent… Juste assez pour avoir une relative bonne conscience. Ce qui au crique, ne vaut pas grand-chose.
Il ne peut pas blairer les Saltimbanques, car il déteste être le second et malgré les risques qu’il prend, il ne se prive pas pour le faire bien savoir. Son sentiment envers les autres freaks est partagé, il apprécie ceux qu’il sait moins bon que lui, et abhorre ceux qui pensent être meilleur que lui. Il n’y a pas de vanité là-dedans, Aleksei ne passe pas sa vie à se répéter qu’il est le divin en sa demeure, mais il connaît son potentiel, et met à jour celui des autres, qu’il sait saluer et reconnaître quand il le mérite. Les Saltimbanques, pour lui, ne sont pas meilleurs, ils ont juste le pouvoir et sont en position de force, ce qui est une énorme différence. De même que certains Freaks. Par contre, il ne considère pas les Invités comme de réels humains – un paradoxe quand on sait que ce sont bien les seuls ici – et ne cherche même pas à savoir de quoi il en retourne. Invité, joujou. Point. Un seul mot d’ordre : malheur aux vaincus.
Outre ça, Aleksei n’a pas vraiment de sentiments, et le seul qu’il possède est prédéfini. Aucune joie, aucune passion, pas de peine, ni de douleur. Juste une minuscule once d’amusement, parfois. Pour lui, cirque ou pas, c’est du pareil au même. Il vit son semblant de vie, fait ce qu’il a à faire, souffre ce qu’il a à souffrir, et fait souffrir ceux qu’il a à faire souffrir.
Son rôle de mime lui a aussi appris à malgré tout, prendre diverses expressions, selon les circonstances. Car bien que cela lui arrache deux cent mètres d’entrailles, il doit faire profil bas devant les Saltimbanques et ne peut assouvir ses désirs de vengeance, que d’une manière hypocrite, en les maudissant une fois le dos tourné.
Son jeu préféré avec les Invités : leur couper la langue et leur cisailler les cordes vocales. Ca fait une jolie poupée et un parfait mime, qui ne peut plus crier comme ça. Il aime bien essayer d’en faire des pantins également, et il lui arrive de chourer quelques cordes à Sven, pour que ça fasse plus vrai.
Il est extrêmement susceptible, et la moindre remarque peut réveiller son côté violent et expéditif. Car Aleksei ne prend pas le temps de discuter ou de parlementer. Vous l’agacez ? Bien, alors payez-en le prix aussitôt.
Il ne parle pas beaucoup, et émet juste des sons monosyllabiques qui n’ont pas grande signification, quand il se fout totalement de ce que lui raconte son interlocuteur. Mais on finit par s’habituer à son langage simple et peu expressif. De part son naturel lisse et glacial, indifférent à la peine – il n’a pas attendu le cirque pour l’être – il se voit souvent confié les basses besognes, que les Saltimbanques jugent trop futiles pour s’en occuper eux même.

Description Physique : Aleksei est brun, aux cheveux mi-longs, plus ou moins en bataille. Il est grand, un mètre quatre-vingt dix-sept, pour quatre vingt cinq kilos. Pas un petit gabarit, en somme. Sportif avant d’arriver au cirque, il a conservé une certaine puissance, dont il se sert pour faire taire les invités qui ne veulent pas jouer avec lui.
Pour rendre les choses plus aisées pour son rôle de mime, les Saltimbanques lui ont brisé les poignets, les coudes, et les genoux, ainsi que la nuque. D’ailleurs, sa tête peut prendre des angles bien étranges, et l’expression avoir des yeux dans le dos prend soudain tout son sens. Après cette expérience, il s’est vite aperçu qu’on ne mourrait pas ici, et ses membres désarticulés pendent sans grâce le long de son corps.
Récemment, un des Saltimbanques, il ne sait plus lequel, lui a arraché un œil, et la plaie a du mal à cicatriser. Un autre détail, il a été le cobaye pour l’expérience du « sourire de l’ange » et on a agrandi son sourire d’un habile coup de couteau, avant de le recoudre à vif. Il arbore donc fièrement les fils de suture, qu’il a bien l’intention de garder. La grande classe, d’après lui.
Sa peau est blafarde, et parait presque malade, quant à son œil valide, il est jaunâtre – mais c’est une lentille pour un effet laid de style. A l’origine, ses prunelles sont vert clair. Ses traits sont durs et il arbore la plus part du temps une expression à faire fuir la mort elle-même. Ses sourcils sont continuellement froncés, il a les deux oreilles percées.
Bien qu’il ne soit pas très causant, sa voix est traînante et lasse, plutôt grave.

Tenue Vestimentaire : Il porte un pantalon à carreaux rouge, noir et blanc. Parfois, il se coiffe d’un chapeau melon, et s’affuble de petites lunettes carrées. Mais la plupart du temps, il est tête nue. Il porte une veste noire, avec deux poches sur le devant, dans l’une desquelles est fourré un mouchoir rouge. En dessous, il a une chemise blanchâtre, à jabot. Oui, il a l’air ridicule… Mais tant pis… Aleksei se moque bien de sa tête et de son apparence, l’apparat ne fait pas la capacité, et n’est pas l’apanage des plus forts. La preuve…

Aptitudes, capacités, talents : Mime et ventriloque, équarisseur parfois et marionnettiste de temps à autre.

Possessions : Un pendentif en or qu’on ne lui a, par miracle, pas retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aleksei - Freak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Websérie] Freak Out

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Circus :: Avant de jouer :: Personnages-
Sauter vers: