AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Monsieur Loyal - Freak

Aller en bas 
AuteurMessage
Monsieur Loyal
Freak
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Monsieur Loyal - Freak   Mer 21 Déc à 9:49

Nom: Il ne le sait plus vraiment, on l’appelle Mr. Loyal … Alors, c’est comme ça qu’il doit s’appeler… Quoiqu’on l’appelle aussi Petit Chien … Mais Mr. Loyal, il préfère …

Age apparent: 22 ans.

Sexe: Masculin.

Classe: Freak

Metier: Monsieur Loyal (et accessoirement, Dresseur d’invité.)

Relation avec The Jester et Jet Theers: The Jester, il ne l’a jamais vraiment approché, ou peut être mais il l’a oublié alors… Quant a Jet Theers, et sa non plus il ne s’en souvient pas, Mr. Loyal était ce jeune malade au centre hospitalier, celui a qui on faisait distribuer le courrier et les repas parce qu’on l’estimait sortit du gouffre et qu’on n’avait pas assez de personnel, et a donc souvent rencontré Jet.

Histoire:

Savez vous que la schizophrénie, cette maladie qui se caractérise par une modification de la personnalité et une perte de contact avec la réalité, touche 1% des gens ? Non, très certainement pas … Et savez vous que les risques sont bien sur démultiplié chez des gens ayant dans leur famille des antécédent de schizophrénie ? … Si vous avez écouté un tant soit peu vos cours de Science Naturelle portant sur la génétique, vous devriez le savoir … Et les parents de celui qui allaient devenir notre très cher Mr. Loyal aurait du le savoir aussi.

Oh, ils n’étaient pas particulièrement instruit, après tout, regardez la télé et boire de la bière ne demande pas d’effort. Ou en tout cas, pas plus que ça … Ah si, il faut bouger la main pour changer de chaîne … Quoiqu’il en soit, ces deux parents, deux prolétaires dans la fleur de l’âge, porté par un amour aussi éphémère que les chanteurs tiré de la télé réalité, eurent un joli petit garçon. L’ambiance glauque de la banlieue londonienne ne leurs avaient pas fait froids au yeux, et consumant leur mariage récent, ils mirent tout leurs cœurs/corps à l’ouvrage.

Et c’est un bien beau petit garçon a qui ils donnèrent la vie. Il était braillard et semblait en bonne santé. On ne savait pas trop comment, mais il se révéla très doué pour les études, ce qui étonnait tout le monde autours de lui –surtout si on considérait ses géniteurs-, et plus vite qu’aucun autre petit garçon apprit à lire et écrire.

Ses décrochements scolaires, son manque d’attention et de concentration, son replis sur soi … furent d’abord pris pas l’ensemble de sa famille comme une passade, une crise d’adolescence en retard … Après tout, n’avait t’il pas 16 ans déjà ?

Mais cela continua, son caractère jusqu'à la particulièrement joyeux et expansif sembla changer, il devint morose, froid voir indifférent. Sa mère en pleura, il n’avait plus aucun élan affectif, il s’isolait et abandonnait toutes ses activités extérieures. Oublier les sports ou il brillait, il ne sortais plus non plus, se montrait hostile, irascible.
Ah, il devint bizarre aussi, ses regards fixant souvent quelque chose d’invisible, a qui il souriait parfois, et même esquissait quelques mouvement dans le vide, sans aucun but précis. Son père le trouva même un jour au lit avec un homme beaucoup plus âgé que lui, et ne comprit pas ce que son fils, coureur de jupons déjà avéré, avait pu lui trouver. Et quels sont ces étranges signes qui peuplaient sa chambre. Ses gens à qui il disait bonjour dans la rue, cette coupe de cheveux ridicules, ce symbole de la lune qui recouvrait jusqu'à son corps ? Une secte ? Sans doute …

Au bout d’un certain temps, ses parents se rendirent compte de tout cela. Maintenant il percevait ses sourires lorsqu’on évoquait des sujets graves, le fait que souvent il n’achevait pas ses gestes, ou alors les rendait mécaniques comme ceux d’une marionnette … Qu’avait leur fils ? Il n’était pas en mesure de le dire. Peut être qu’un spécialiste …

Résultat, on l’emmena un jour, plus de forcé que de gré, voir un psychiatre qui n’officiait pas très loin de chez eux. Bah, oui, il n’avait pas de voiture alors c’était plus pratique.
Au bout d’une heure et demi de consultation, le verdict fut clair et net dans la tête du pédopsychiatre, il discuta encore un peu avec l’enfant et les parents avant de leur demander leur accord pour faire subir quelques tests à l’adolescent.

Maintenant Schizophrène déclarer, le voila interner, trop malade pour continuer a vivre une vie normal. Comme tout les malades, on le bombarda de traitement, de médicaments neuroleptiques, histoire d’atténuer les symptômes. Il ingurgita presque plus de médicament qu’un animal de laboratoire, et finit complètement drogué, par devenir aussi doux qu’un agneau. Plus besoin de camisole pour soigner ses délires, il n’entendait plus de voix dans sa tête –et si jamais elle revenait, un cachet la faisait taire-, il ne semblait plus voir de chose que les autre ne voyait pas.
Résultat, commis au service ‘postale’ de l’hôpital, il rentre en contact avec beaucoup de malade, tel celui qui allait devenir The Jester, mais bien d’autre encore.

Après plus de 5 ans ici, sont état semble s’améliorer, a condition de toujours prendre ses médicaments, il est prêt a être réhabiliter. Mais voila, quelques semaines après la disparition de Jet, c’est lui qui disparaît. Pourquoi c’est il retrouver au Heaven Circus ? Comme tout les autres, il n’en a aucune idée…

Un jour, il attira l’attention d’un des saltimbanques … Le quel ? Avec le temps et ce qu’il a subit il a oublié … Et hop, il gagna un aller simple dans les sous sols du cirque. Ce qu’il y vécue ? Cela serait certainement trop horrible à raconter. Oh il en garde toujours quelques séquelles apparentes bien sur, comme cette lèvre fendue, et ces joues aussi … Et ces drôles de peintures sur son visage.

Mais voila, notre futur Mr. Loyal a quelques choses que les autres non pas (mise a part sa maladie), il est résistant, et soumis … Et un peu fêlé sur les bords … Au lieu de finir déchiqueté, il finit chez les Freaks. Il a tout oublier, jusqu'à son nom … Les Freaks l’on adopté maintenant … Reste à voir si c’est mieux pour lui. Sa n’a pas l’air de lui déplaire … Sans médicament, sa maladie est revenue, et sa folie n’a eut cesse d’aller en augmentant … Maintenant, on le voix déambuler armer de son fouet, les yeux fou, se parlant a lui-même.


Caractère:

Tout le monde, enfants et parents, aime Mr Loyal. Mr Loyal annonce: "Ils sont beaux, ils sont forts, ils sont trois, voici les frères Rocco!", alors tout le monde applaudit Mr Loyal. Tout le monde l’apprécie. Mais ici, dans l’Heaven Circus, peu de gens aime Mr. Loyal. Et pourtant, il est comme ceux qu’on voit n’importe où, il porte le même costume et le même chapeau ridicule, il fait les mêmes blagues et utilises les mêmes intonations. Peut être est ce l’ambiance du cirque qui ne s’y prêtent pas. Où tout simplement le fait qu’on le voit souvent déambuler avec un fouet, et parfois, choisissant une victime selon des critères bien étrange, la fouetté jusqu'à ce qu’elle fasse des tours ridicules.
Il à l’air doux comme ça Mr.Loyal, mais lui parler signifie souvent qu’on va finir a sauter entre deux cerceaux ou dans la gamelle de Nelson. Se sont peut être ses sautes d’humeur qui fait que les enfants ont peur de lui, ou le fait qu’il parle seul. Que son esprit soit complètement dérangé, qu’il fasse des choses absurdes ou bien encore qu’on n’arrive pas à le cerner. Les raisons sont diverses et variées … Mais la première chose qui terrifie c’est son attitude. Parce qu’il n’a pas de caractère propres Mr.Loyal, parfois il est gentil comme un cœur et nous enverra pas au milieu de la piste, et parfois, dans des crises de folie démentiel, inspire presque autant de peur que les saltimbanques en personne. Il n’a pas toute sa tête comme on dit …

Description Physique:

Même si son esprit est dérangé, son physique lui, reste ordonnée. Enfin …
Il n’est pas très grand, non pas qu’on est étrangement raccourci ses membres, mais qu’il n’a jamais hérité d’une stature de basketteur. D’ailleurs, il est tout maigre Mr. Loyal, il n’a quasiment que la peau sur les os. Traînant sa carcasse dans tout le chapiteau, on s’étonne encore qu’il ne soit pas mort … Mais rappelez vous, ici personne ne meurt … Et cela même quand on a la teint d’un mort vivant, rajouté a cela un maquillage blanc amplifiant cette aspect cadavérique, et vous comprendrez pourquoi on le regarde bizarrement. Non, il n’a pas l’air d’aller bien, jamais même …
Je vous parlais, il y a quelques instants déjà, de son maquillage. Vous en ai-je parlé en détail ? Non bien sur … Et bien, pour tout vous dire, il est plutôt singulier. Le principal corps du maquillage est blanc comme déjà dit, amplifié d’une sorte de violet très pâle autours des yeux, d’une flèche rouge sur menton et de deux espèces de griffes noir en dessous des yeux. Son maquillage semble indélébile soit dit en passant. Mais jusque là, notre cher Mr. Loyal pourrait tendre a être comme les autres. Mais les Saltimbanques n’en ont pas décidé ainsi, et son visage en est l’un des preuves les plus flagrantes. De son séjour dans les sous sol, il garde les marques de la torture, un œil étrangement jaune qui a l’air de tourbillonner au rythme des pas de son hôte et pas de sa volonté, une lèvre fendue, et les commissures des lèvres tailladé sur bien un centimètre ou deux. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg, bien qu’on citera ses doigts qui semblent avoir été coupé et « recollé », son corps est couvert des cicatrices des plus ignobles… Le lot de chaque visiteur c’étant un peu trop égaré dans les bas fond du cirque. Il n’y a plus grand-chose a dire sur lui, a quoique, ses cheveux sont d’un rouge vif, presque orange… Une coloration qui à du avoir été faite par des produits surpuissant, puisque personne ne semble se rappeler avoir vu cette couleur s’essouffler.

Tenue Vestimentaire: Monsieur Loyal a deux tenues. L’une de scène, commune a tout les Monsieur Loyal, avec une veste de couleur rouge aux boutons et attaches dorés, un pantalon noir et les chaussures qui vont avec, et bien sur, ce chapeau ridicule, rouge lui aussi. Lorsqu’il n’est pas sur scène, et que Mr.Loyal se ballade, il porte toujours les mêmes codes de couleur. Son pantalon et ses chaussures sont noirs, et il porte une sorte de grand manteau rouge agrémenté de fourrure blanche. Par contre, il a remballé le chapeau….

Aptitudes, capacités, talents: On est en droit de le dire, c’est un présentateur hors pair, qui aurait pu faire de la télé. Très doué quand il s’agit « d’éduquer » des invités aussi, le fouet y aidant beaucoup.

Possessions: Il y a longtemps il possédait un très joli médaillon avec une photo de ses parents, mais ayant perdu la mémoire, il l’a jeté dans un coin du chapiteau, ne voyant pas l’utilité de garder une image de gens qu’il ne connaît pas. Il garde aussi un uniforme d’hôpital, une bonne dizaine de boite de médicament vide, un briquet et un couteau. De plus, depuis qu’il est chez les Freaks, il a gagné une tenue de Mr.Loyal et un très joli fouet en cuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Monsieur Loyal - Freak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moi je dis chapeau bas Monsieur ^^
» Question sur les Loyal, et les tueurs
» Loyal et autres keywords
» Bonne fête monsieur le directeur!
» Deck armée loyal et autre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Circus :: Avant de jouer :: Personnages-
Sauter vers: