AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anthony Avila - heureux invité (pour combien de temps ?)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony
Invité
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Anthony Avila - heureux invité (pour combien de temps ?)   Ven 16 Déc à 14:33

Prénom: Anthony
Nom: Avila
Age: 23 ans
Sexe: Masculin
Classe: Visiteur
Metier: Etudiant en Informatique

Relation avec Jet Theers: Jet Theers était "tout simplement" le camarade du petit frère d'un ami d'un camarade, qu'il avait rencontré à plusieurs reprises, nottemment pour avoir donné des cours d'informatique en temps que stagiaire dans l'établissement scolaire où il se rendait avant de disparaitre.

Histoire:
Anthony est né dans une ville de taille raisonnable du nord de la France, près de Paris. Il a vécu une enfance heureuse et avait de nombreux amis, bien qu'il faisait déjà des "crises de solitude", et imaginait mille et une façon de se suicider en faisant comprendre que c'était de la faute des gens devant qui il allait le faire. Leur faire comprendre que c'était parce qu'ils l'avaient laissé en plan, tout seul. Et pourtant, ce n'était pas franchement le cas, mais Anthony avait besoin de beaucoup d'attention de la part des autres, il avait besoin d'être connu et reconnu, c'est pourquoi, jusqu'à la fin de l'école primaire, lui et son meilleur ami étaient un peu les "chefs de bande" d'un noyau dur d'élèves qui se connaissaint depuis la maternelle.

Mais voilà, arrivé au collège, Anthony dû rejoindre un collège privé catholique, pour éviter de rentrer dans un collège plutôt mal famé. Le problême principal étant que les élèves de cet établissement était pour la plupart des "foutus snob de merdre" qui le considéraient un peu comme le con du coin. Il eut donc, une année durant, droit aux brimades de ses camarades, de l'insulte de rien du tout, au tabassage en fin de journée devant les casiers. Malgré tout, notre jeune garçon pris sur lui, et continua à vivre sa vie, non pas sans idées noires.

Heureusement, il déménagea l'année d'après pour se retrouver dans un collège qui regroupait les jeunes habitant de tout un tas de villages qui l'entouraient. Conscient de ce qui lui était arrivé l'année passée, Anthony pris sur lui et se renferma sur lui même jusqu'à se trouver un très bon ami. Il purent alors, pendant les trois ans qui suivirent, vivre leur vie tout les deux, et malgré, encore, les brimades de leurs camarades. Anthony n'était pas particulièrement travailleur, mais était loin d'être bête, aussi en finit-il avec ses années collège avec un brevet obtenu sans grand coup d'éclat.

Il choisit son orientation par la suite en fonction des gens qu'il pourrait retrouver au lycée, et non selon ses réélles envies. Et puis de toute façon, il ne savait pas vraiment quelles étaient les études qu'il pouvait envisager, aussi n'était-ce peut-être pas plus mal. Quoiqu'il en soit, le sort voulu qu'il soit séparé à partir de là de son meilleur ami du collège, et peut-être plus pour le meilleur que pour le pire, car pendant les quatres années qu'il passat au lycée, il connu une "nouvelle ère" dans vie: la sociabilisation.

En effet, Anthony pu enfin retrouver la popularité qu'il pouvait avoir lorsqu'il était plus petit. Il était ami avec quasiment tout le monde, et en tout cas ennemi avec personne. Il faisait tout ce qu'il était possible de faire pour être apprécié de tout un chacun, et somme toute, c'était une vie qui lui plaisait. Mais déjà, il commença à s'ennuyer. Sa vie était pour lui comme un grand vide, il ne se passait rien, ou presque. Lui aspirait à l'aventure, aussi commença-t-il à jouer à different jeux de rôle, de sorte qu'il puisse, l'éspace de quelques instants, être le glorieux héros qui sauvait le royaume. Celà fut dans un premier temps suffisant.

Anthony avait, grâce à son père, développé un certain attrait pour l'outil informatique, aussi orienta-t-il ses études en conséquence. Il prit le temps de convaincre quelques amis de faire comme lui, puis, après obtention du bac sans trop de problème, ni encore une fois, de coup d'éclat, il pu rejoindre l'université. Là, il put, les premiers mois, gouter au bonheur de la vie. Libre de toute contraintes parentales, il put faire plus ou moins ce qu'il voulait, jusqu'au heures qu'il voulait, tout en tachant de ne pas négliger ses études. Il réfléchit alors à ses aspirations dans la vie, à ce qui le rendrait vraiment heureux, et il pensa alors qu'il souhaitait par dessus tout être aimé, que c'était pour lui, jusqu'alors, la sensation la plus grisante qu'il ait connu. Il se mit à croire qu'il était follement amoureux de la seule fille avec qui il était sorti au lycée, et lui déclara sa flamme. Celle-ci accepta avec joie, toujours amoureuse du jeune homme depuis.

Pendant quelques mois, Anthony fut particulièrement heureux, puis se rendit compte que maintenant, alors qu'il n'avait même plus à chercher l'amour, ou de genre de chose là, sa vie était encore plus vide et triste qu'avant. Il hésita entre fuir au loin, se suicider et continuer de vivre comme avant. Il chosit une quatrième solution, la meilleure pour lui sur le moment. Il quitta sa copine, et établit des "règles de vie" un peu égoistes, mais qu'il lui permettraient, a priori, de vivre plus heureux qu'avant. Désormais, il penserait en priorité à son propre bonheur, puis tacherait d'être sincère dans tout ce qu'il allait avoir à dire ou faire, pourvu que cela ne nuise pas à son bonheur.

Malgré tout, sa vie ne changea pas tellement. Il réussit ses études supérieures avec brio, pour les continuer en Angleterre, ayant une sorte de don naturel pour parler l'anglais. Une fois là-bas, il se créa encore une fois un groupe d'amis assez superficiel mais prticulièrement large, et continua de vivre, tant bien que mal. Mais il en avait marre de la monotonie de sa vie, du train-train quotidien et des toutes ces conneries. Il voulait du spéctaculaire, de l'incroyable, de l'inédit. Il en arrivait même à ésperer qu'il lui arrive tout sorte de malheurs, de l'accident de voiture pendant lequel il aurait à sauver tout sa famille en souffrant attrocement à avoir à sauver une personne en détresse. Mais rien n'arrivait. Il se lança dans la boxe, pour pouvoir cracher sa rage régulièrement, et c'est alors qu'un soir, se rendant dans son club, passant par des coins sombre et autres ruelles, pour faire monter l'adrenaline au moindre bruit, qu'il disparut, soudainement.

Caractère:
Anthony est un type qui a tendance à tout vouloir intellectualiser, à tout vouloir comprendre. Il ne sait absolument pas parler sans avoir retourné dix fois sa langue dans sa bouche, car il ne veut surtout pas risquer de perdre les liens ridicules qu'il a tissé avec son entourage. Dans cette optique, il faut tout pour être bien vu des autres, être apprécié, pas pour ce qu'il est, mais pour ce qu'il dit être. A coté de ça, il rêve d'aventure et d'héroisme, mais surtout d'évenements spéctaculaires. Il a tendance à tout interioriser, il ne parle jamais de son aspiration au spéctaculaire, mais autrement, il est particulièrement franc, et n'hesitera jamais à vous dire ce qu'il pense, que ce soit à propos de votre nouvelle coiffure ou de votre façon de voir les choses de la vie. Il refuse de faire du mal à qui que ce soit, physiquement, sauf lors de ses entrainement de boxe, lorsqu'il combat quelqu'un de clairement plus fort que lui, ou lorsqu'il entre dans des sortes de crises d'exteriorisation, pendant lequelles il doit absolument frapper. En général, il dirige sa rage sur des objets, qu'il a tendant à casser, en même temps que ses poings.

Description Physique:
Anthony est grand, mais pas trop. Il est particulièrement mince, et a cette faculté qu'ont certains garçons de pouvoir manger énormement sans jamais devenir gros. Il a des cheveux noirs moyennement longs qu'il aime beaucoup coiffer. Il se fait toutes sortes de couettes et des queues, les assemblant ensemble pour son bon plaisir. Il a la plupart du temps deux queues, une sur l'arrière du crane et une au niveau de la nuque, toutes les deux centrées. Il a des yeux marrons et aime à croire qu'il sont assez pénétrants. Son visage n'est ni trop alongé, ni bouffi, son nez est de taille raisonnable, ses joues ne sont ni bombés, ni creusées. Il aime porter toutes sortes de barbes, pattes, moustaches, bouc, colliers, ... L'important est pour lui de changer régulierement. Il est actuellement plutôt glabre. Il a un visage plutôt avenant et la plupart du temps souriant, du sourire clairement joyeux, pour donner le change à son entourage, à un sourire vague, tout comme son regard, air beaucoup plus proche de son sentiment profond.

Tenue Vestimentaire:

Au moment de sa disparition, Anthony était habillé d'une jean plus ou moins stylé, selon les goûts de certaines personnes, c'est à dire un truc qu'on achète déjà tout délavé et chiffoné. Il n'aime ouvertement pas ça, mais que peut-on faire contre la société ? Il portait aussi une chemise blanche avec des traits bleu et jaunes, la manche gauche retroussée. Il avait une paire de tennis noire et blanche. Il porte des lunettes ou des lentilles, sa vue étant déplorable (il est particulièrement myope de l'oeil gauche).

Aptitudes, capacités, talents:
Anthony est doué pour rendre des choses simples de la vie compliquées. Il est aussi assez doué en Maths et en langues. Il a un talent certains pour l'informatique, bien qu'il n'en profite pas vraiment par manque d'interêt. Il s'est avéré qu'il est un assez bon boxer également.

Possessions:
Anthony avait sur lui, outre ses vêtements, son sac avec ses papiers, ses clés, un couteau suisse, son protège dents, des mitaines, un bandana rouge et blanc, ainsi que son sac de sport avec des baskets d'une marque exploitant honteusement des enfants, un short, un maillot assorti (les deux étants rouge et noir), des chaussettes courtes et une paire de gants de boxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Anthony Avila - heureux invité (pour combien de temps ?)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Réglé] Combien de temps pour adopter un lapin ?
» [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.
» Un donjon pour passer le temps
» Au bout de combien de temps faut il adapter sa stratégie ?
» Une aquarelle pour passer le temps ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Circus :: Avant de jouer :: Personnages-
Sauter vers: